café myrtille

Je ne lis pas beaucoup de romance, ce n'est pas un genre que j'apprécie vraiment et pourtant, j'avoue que l'été lorsque le soleil tape, j'aime bien me plonger dans une jolie petite histoire d'amour. Quelque part, je suis une midinette ! Alors lorsque j'ai croisé cette belle couverture et ce résumé sympa, je n'ai pas hésité à poser ma candidature ! Je remercie la plateforme Netgalley et surtout les Editions Nil pour avoir mis un exemplaire numérique  de ce livre de Mary Simses à ma disposition.

Ellen Branford, ravissante avocate new-yorkaise, se doit d'exaucer le voeu qu'a formulé sa grand-mère avant de mourir : retrouver son amour de jeunesse et lui remettre sa dernière lettre. Ellen part sur la route, pour s'arrêter à Beacon, petite ville côtière du Maine. Alors qu'elle explore les lieux, elle manque de se noyer – une mésaventure qui fait d'elle une célébrité locale et la pousse littéralement dans les bras d'un certain Roy. Et tandis qu'elle lève le voile sur le passé de sa grand-mère et qu'elle poursuit sa quête, Ellen comprend qu'elle n'aura pas assez d'un séjour de vingt-quatre heures ...

Comme je m'y attendais, l'auteure nous propose ici une histoire d'amour un peu simplette mais pleine de fraicheur. Comme je le disais juste en introduction, je lis peu de romance et pourtant, dans ce livre, j'ai découvert toutes les ficelles du récit. En même temps, c'est toujours la même chose. Et pourtant, j'ai dévoré mon bouquin !

Il faut dire aussi qu'il est très facile à lire, l'auteure ne s'embarrasse pas de figures de style et va droit au but. Ca peut déplaire à certaines personnes mais franchement, en ce qui me concerne, j'ai trouvé que ça collait bien avec le récit qui se veut simple. Pourtant, Ellen, notre personnage principal féminin est bien loin de l'être, simple ! Elle est un peu l'archétype de la nana que je ne supporte pas. Celle à qui la vie a sourit et qui se la pète à fond (pardonnez moi l'expression).

Ellen a été pour moi le souci majeur du livre car je ne l'ai pas trouvé crédible. Elle réussit absolument tout ce qu'elle entreprend, elle se lance dans des trucs complétement débiles mais ça marche, elle picole à fond mais reste suffisamment lucide pour que rien ne lui arrive. Et puis, elle prend des décisions que je n'ai pas toujours compris. Mais ce qui m'a le plus agacé c'est son côté borné et très rigide. Mais par contre, mention spéciale pour le geste qu'elle vient entreprendre pour honorer la mémoire de sa grand-mère. J'avoue avoir été très touchée (et d'ailleurs l'histoire de sa grand-mère et de son amoureux qu'on découvre au fil des pages m'a beaucoup plu).

Globalement, même si le livre a quelques défauts qui ne m'auront pas plus dérangée que ça, j'ai vraiment passé un bon moment. Un peu d'évasion dans l'Amérique profonde alors que je n'étais pas encore en vacances. Je suis très contente de cette découverte et je pense me pencher vers les autres récits de l'auteure à l'avenir.

Une jolie petite histoire d'amour et surtout des muffins à la myrtille qu'on aurait envie de dévorer !!