robe de marié

Le titre de ce bouquin m'a toujours intrigué, pourquoi ce "marié" sans le e à la fin ? Maintenant que je l'ai lu, je comprends mieux et je mesure l'impact du livre. Il trainait dans ma PAL depuis un temps fou, je ne sais pas pourquoi je n'arrivais pas à l'en sortir. Pourtant il me faisait très envie mais je trouvais toujours quelque chose de plus urgent à lire. En plus, je n'aime pas du tout la couverture avec cet énorme oeil, je suis bien contente de l'avoir en version numérique !

Nul n'est à l'abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s'accumulent puis tout s'accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n'a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite; elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape...

Je n'ai lu que des avis ultra positifs sur ce thriller alors mes attentes étaient d'un niveau assez élevé, normal quand tout le monde porte un livre aux nues. Du coup, je pense que ça a beaucoup influencé mon ressenti de lecture et j'ai eu un mal de chien à rentrer dans l'histoire. A vrai dire, j'ai hésité plusieurs fois à abandonner ma lecture. Mais à cause de ces fameux avis positifs, je me suis forcée à continuer.

La première partie est uniquement consacrée à Sophie, un des personnages principaux de notre histoire. On découvre la trame du livre à travers les yeux de Sophie et j'ai trouvé ça super long et chiant. Elle semble avoir un petit problème psychologique que le lecteur ne cerne jamais vraiment, on se pose des questions bien sûr (comment peut-on tuer quelqu'un et ne pas s'en souvenir par exemple) mais j'ai eu tellement de mal avec le style d'écriture que j'ai été un peu découragée. En plus, Sophie a des réactions et des idées un peu tordues que je n'ai pas toujours compris. Elle est vraiment pas nette et c'est un peu trop pour moi.

Heureusement, la suite s'améliore vraiment. On passe ensuite à notre second protagoniste principal qui se prénomme Frantz. J'ai trouvé que la plume de Pierre Lemaître était bien meilleure dans cette partie là et j'ai donc dévoré mon livre à partir de ce moment là. On commence à comprendre plein de choses, tout s'éclaire peu à peu. On a des révélations assez balèzes, j'ai quand même vu arriver certains points mais globalement, c'est une belle réussite que ce livre.

Après un début que j'ai trouvé difficile, l'auteur nous propose une histoire glaçante et bien menée ...