mille femmes

Enfin ! J'ai enfin lu ce bouquin qui me tentait depuis des mois et que j'ai reçu en début d'année lors d'un swap. En plus, il avait été choisi pour moi dans le cadre d'un challenge. Je ne sais pas pouquoi j'ai tellement trainé pour le lire puisqu'en plus, il est hyper facile à lire. Bref, maintenant que la découverte est faite, je vais pouvoir vous en parler ...

En 1874, à Washington, le président américain Grant accepte dans le plus grand secret la proposition incroyable du chef indien Little Wolf: troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l'intégration du périple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart des "Mille femmes" viennent en réalité des pénitenciers et des asiles de tous les États-Unis d'Amérique ... Parvenue dans les contrées reculées du Nebraska, l'une d'entre elles, May Dodd, apprend alors sa nouvelle vie de squaw et les rites inconnus des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l'alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, May Dodd assiste alors à la lente agonie de soi, peuple d'adoption ...

J'avoue que lorsque je me suis lancée, je me suis demandé si l'auteur allait nous raconter une histoire vraie ou pas. Au final, le livre part d'un fait historique : un chef Cheyenne a proposé au président Grant d'échanger mille femmes blanches contre mille chevaux pour négocier la paix. Cette négociation n'a pas abouti, Grant a refusé mais l'auteur, Jim Fergus, nous propose là ce qui aurait pu arriver si l'échange avait été accepté.

Nous faisons alors la connaissance de May Dodd qui profite de cette opportunité pour sortir de l'asile d'aliénés dans lequel elle a été enfermée par sa famille. Je vous laisse découvrir pour quelle raison elle s'y retrouve et comment elle parvient à faire partie de ces mille femmes blanches promises au peuple cheyenne. On participe au voyage en chariot (un peu version Petite maison dans la prairie), on assiste au mariage collectif du groupe et la nouvelle vie qui en découle.

J'ai beaucoup aimé le parti pris par l'auteur de nous proposer son récit sous forme d'autobiographie. On lit ni plus ni moins que le journal intime de May et on se régale. J'ai adoré May et son caractère, elle fait face à tous les coups durs que la vie lui réserve et s'en sort la tête haute. C'est une battante, c'est celle qui redonne toujours espoir à ses compagnes ... C'est le personnage presque parfait, ça faisait longtemps que je n'avais pas autant aimé un personnage de littérature.

On vit des péripéties de dingue en compagnie de May, du chef Little Wolf et de tout le groupe de Cheyennes avec lequel ils vivent. J'ai appris des choses que j'ai trouvé effarantes, j'ai découvert la vie et les coutumes des Indiens et c'était passionnant. Je ne me suis jamais vraiment interéssée aux "américains natifs" mais je regrette et je pense qu'à présent, je vais y remédier. Je pense d'ailleurs lire la suite dans les mois à venir.

Une belle découverte, une héroïne tellement forte qu'on n'a pas envie de la quitter ...