erectus

Je suis morte de honte. Entre la panne de mon ordinateur, les fêtes de fin d'année et (avouons le) un peu de flemme, je suis extrêmement en retard dans la rédaction de mes billets. Je m'excuse auprès de XO Editions grâce à qui j'ai pu découvrir ce livre dont le résumé m'a beaucoup intrigué lorsque je l'ai lu pour la première fois. Je remercie l'éditeur et la plateforme Netgalley pour avoir mis un exemplaire numérique d'Erectus à ma disposition.

Et soudain l’humanité se mit à régresser À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc. Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus. Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population. De quel virus s’agit-il ? Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ? Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l’humanité. Partout, la question se pose, vertigineuse : les erectus sont-ils encore des hommes ? Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ?

Alors, ne me dites pas que ce résumé ne vous a pas mis l'eau à la bouche ? Moi, j'ai foncé sur mon bouquin parce que je crevais d'envie de découvrir ce bien étrange virus qui semble faire regresser la race humaine. J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire malheureusement. Peut-être parce que l'auteur a pris le parti de nous décrire le phénomène d'un point de vue assez scientifique, certains passages étaient sans doute trop compliqué pour ma petite tête pas du tout cartésienne.

D'ailleurs, c'est tellement bien décrit avec une plume froide et très en retrait du récit que ça en fait froid dans le dos. Ca parait tellement réaliste ! Franchement, à un moment je me sui arrêtée et je me suis interrogée. Comment réagirions nous si un tel virus venait à se développer ? Parce qu'il suffit de pas grand chose pour être infecté. Ce que j'ai trouvé très bien vu aussi, c'est que Xavier Müller infecte également la faune et la flore. Ca fait encore plus peur ! On ne ressort pas de cette lecture indemne, l'histoire m'a tourné dans la tête pendant quelques temps après avoir refermé mon livre.

J'ai été touché par les personnages, surtout par Anna qui est ultra impliquée dans cette histoire et qui doit faire face à pas mal d'épreuves. J'ai essayé de me mettre à sa place mais j'ai rapidement arrêté parce qu'elle connait un destin trop horrible. Petit bémol par contre concernant le nombre de personnages qui est assez élevé, j'ai parfois eu des hésitations pour tous les replacer dans leur contexte exact.

C'est un livre fouillé, peut-être parfois un peu lent, qui développe une idée passionnante un peu comme on regarderait un film catastrophe. Finalement, une fois lancée dans le récit je n'ai pas réussi à m'arrêter. J'étais vraiment curieuse de connaitre le dénouement de tout ça. Et la conclusion du livre, un peu ouverte il faut le dire, me convient totalement.

Un bouquin original qui vaut la peine d'être découvert ! N'hésitez pas !