geek girl

Ca faisait longtemps que je n'étais pas allée prendre des nouvelles d'Harriet. J'avais laissé cette série un peu de côté parce que j'avais fini par trouver qu'elle manquait d'originalité. Et puis, comme c'est un peu compliqué au travail ces derniers temps j'avais envie et besoin de retrouver un univers cocon dans lequel je me sens bien et surtout dans lequel je sais que je ne vais pas me prendre la tête. J'ai donc tout naturellement emprunté un tome de cette série de Holly Smale ...

C'est la rentrée, et Harriet est RA-VIE : cette année, c'est sûr, elle va prendre un nouveau départ et se faire plein d'amis. Malheureusement, malgré tous ses efforts, les amis se font rares... Même Nat, sa meilleure amie, l'évite, et Toby, son harceleur personnel, ne veut plus la voir !
C'est pourquoi, quand on lui propose un shooting au Maroc, elle accepte aussitôt. Et peu importe si le photographe s'est trompé et pense travailler avec une autre mannequin (beaucoup plus expérimentée), Harriet est prête à tout ... pour briller !

Je n'ai pas été déçue par ma lecture, j'ai eu la dose de ce que j'attendais. Alors encore une fois, j'ai trouvé que le livre était écrit sur le schéma habituel mais ça ne m'a pas gênée puisque je venais chercher une histoire légère et totalement loufoque. Harriet rentre au lycée et on pourrait supposer qu'elle soit un peu mieux dans ses baskets mais pas du tout, elle est encore complétement bizarre. C'est une jeune fille très originale et un peu à part, elle n'est pas comprise par la majorité des autres jeunes. Heureusement, il lui reste sa pire pote Nat et son harceleur personnel Toby ... Mais Harriet est surtout très attachante, j'avoue que certains passages m'ont fait mal au coeur pour elle.

Après, ça reste une histoire dingue et assez peu crédible, mais c'est le cas dans tous les tomes de cette série. Ca m'a bien détendue, j'ai ricané et je me suis interrogée. Harriet est face à une épreuve inédite pour elle et j'ai trouvé qu'elle en ressortait grandie et c'était agréable de la voir changer un peu. Ca colle plus avec la réalité des ados qui se construisent à cet âge. De même, l'auteure insiste un peu plus sur les relations que la jeune fille noue avec sa belle-mère et j'ai beaucoup aimé ce côté là de l'histoire qui ressemble au quotidien de pas mal de jeunes aujourd'hui. Tout le pan de la vie de mannequin reste assez peu abordé et ça ne m'a pas particulièrement dérangée.

Comme toujours, le livre est une grosse brique de 480 pages mais ça se lit vite et bien. Je crois que je n'ai mis que deux petits jours pour en venir à bout, c'est une lecture détente qui fait du bien au moral de temps en temps. Le livre tient ses promesses et j'ai maintenant hâte de lire la suite des aventures d'Harriet. Je pense me garder le tome suivant pour un moment où j'aurai besoin de réconfort auprès d'une lecture doudou.

Si vous avez besoin d'humour et de légereté, l'univers d'Harriet Manners est fait pour vous !