maman a été téléchargée

C'est avec une grande curiosité que j'ai découvert le résumé de ce livre. Je n'en avais jamais entendu parler, je ne connais pas non plus son auteur. Mais je dois dire que le thème m'a fait frissonner l'oeil puisque je suis quand même assez fan de tout ce qui touche à l'anticipation. Du coup, j'étais ravie de pouvoir accéder au fichier numérique du livre et je remercie vivement les Editions Buchet Chastel pour cette découverte.

Michèle croit avec ferveur en la métempsychose numérique. Elle y aspire fort, si fort qu'elle franchit le pas et s'engage dans une transmigration clandestine. Son fils Raphaël l'aidera à commander incognito un avatar corporel puis le (la) ramènera à la maison. De toute façon, Raphaël habitera toujours là ; à trente-trois ans passés, il n'y a aucune raison qu'il s'installe en ménage avec une autre. Lui n'est pas tout à fait de cet avis. Mais comment le dire à sa mère? Il n'y parvient qu'à moitié. Par souci des convenances et par peur du qu'en dira-t-on, il confine sa mère-avatar dans l'appartement familial ...

C'est un livre vraiment singulier que nous propose Gabriel Naëj et je dois dire que, bien que je l'ai terminé il y a quelques jours maintenant, je ne parviens pas à savoir si j'ai apprécié ma lecture ou non. Nous faisons la connaissance de Raphaël, un type que j'ai trouvé un peu paumé, et de sa mère Michèle qui est très malade et qui a décidé de télécharger sa conscience dans un robot à l'aspect humain. Grosso modo, c'est le début de notre récit qui se déroule dans un futur relativement proche de nous.

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire pour plusieurs raisons. Déjà, j'ai trouvé que l'auteur utilisait un vocabulaire bien trop scientifique pour moi. Certains termes m'ont un peu passés au-dessus de la tête, je ne suis absolument pas versée dans la technologie ni dans la science et de temps en temps j'avais la sensation de ne pas comprendre ce que je lisais. En fait, ça restait trop abstrait pour moi j'ai eu du mal à me figurer vraiment les événements. La plume de l'auteur ne m'a pas non plus convaincue, j'ai trouvé le style très froid mais c'est peut-être intentionnel de la part de Gabriel Naëj. Et puis tout est plutôt superficiel, le livre n'est pas très épais et ça explique sans doute pourquoi j'ai eu la sensation que l'auteur ne creusait pas assez son histoire à mon goût.

Du coup, je n'ai pas ressenti d'empathie pour les personnages que je n'ai pas trouvé attachants. Peut-être Michèle aurait-elle pu me toucher si on l'avait connu un peu vivante mais là, on la découvre presque directement dans sa version éléctronique. Et puis elle a un comportement envers son fils que je ne cautionne pas du tout. Je suis un peu embêtée parce que je crois qu'au final le livre n'a pas comblé mes attentes, je ne pensais pas lire un récit tel que celui proposé. Il pourra plaire à certains lecteurs bien entendu mais ce n'est pas du tout le genre de bouquin que j'apprécie.

Un livre étrange, à découvrir peut-être ...