hello sunshine

Quand le temps est gris, j'ai envie de lire des trucs pétillants pour me mettre un peu de baume au coeur. Une couverture fruitée, un résumé sympa ... ce livre avait tout pour me tenter à cette période. Je suis contente d'avoir pu découvrir l'histoire de Sunshine et je remercie les Editions Belfond pour avoir mis un exemplaire de ce livre à ma disposition. Et je m'excuse de rendre mon billet avec autant de retard.

Quand une top chef made in YouTube devient le plus gros bad buzz de l’histoire de la cuisine ! Tout en émotion et en humour, un roman savoureux qui prône le retour au vrai, à la famille et au goût des bonnes choses.
À trente-cinq ans, Sunshine Mackenzie est à la tête de la chaîne YouTube la plus trendy du moment. Entre sa célèbre émission de cuisine "A Little Sunshine", ses millions de followers, son loft à Tribeca et son amoureux parfait, la vie de la jeune femme a tout d’un conte de fées. Jusqu’au jour où la chantilly retombe : un troll révèle que la belle est une usurpatrice, une "chef" tout juste capable de faire cuire un œuf. Pire encore : des photos d’elle occupée à tromper son époux enflamment la toile…

Ca partait bien ! La couverture me mettait en joie, le résumé me plaisait bien, je pensais passer un moment sympa et drôle avec un petit bouquin chick lit sans prétention mais rapidement, je me suis rendue compte que la mayonnaise (bah oui, on parle cuisine dans le bouquin !) n'allait pas prendre avec moi. Et ce, à cause du personnage principal Madame Sunshine MacKenzie. Et c'est tout de même un peu embêtant d'avoir du mal avec le personnage principal d'un bouquin ...!

Pourquoi ça ne l'a pas fait avec Sunshine ? Parce que je trouve qu'elle a tout de la personne détestable ... elle trimballe tout le monde, son succès repose sur une imposture et lorsque le pot aux roses est découvert, madame pète une durite et part dans le registre que la vie est trop moche et qu'elle ne mérite pas ça. Et bien si ma cocotte, tu mérites un peu ce retour de manivelle en pleine tête. Et lorsqu'elle décide enfin de se retourner et de rebondir, elle repart plus ou moins sur des bases identiques (mais chut, je ne voudrais pas spoiler).

Si on passe au-delà de la personnalité détestable de Sunshine, le récit se lit plutôt facilement. Je n'ai pas toujours trouvé les événements très crédibles mais globalement, ça ne m'a pas plus dérangé que ça. Heureusement, Sunshine a un entourage plutôt agréable et sympa. J'ai bien aimé Steph qui est une petite fille pleine de surprises (et tellement plus attachante que Sunshine !). Mention spéciale à la petite ville de Montauk, dans les Hamptons, dans laquelle se déroule une partie de l'histoire, c'est une ville toute cocon dans laquelle je me verrai bien passer des vacances par exemple.

En revanche, j'ai beaucoup aimé l'éclairage que l'auteure pose et propose sur les réseaux sociaux, leur force et leur nuisance. La vie de Sunshine est entièrement régie par les réseaux sociaux, ce sont eux qui l'ont faite aussi rapidement qu'ils la défont en une seule soirée. C'est effrayant mais tellement plausible malheureusement. J'ai apprécié cette partie de notre histoire, un peu sociologique et qui décrit un phénomène très présent dans notre société. Combien de jeunes (et moins jeunes du reste) se rêvent en star des réseaux ?

Un livre facile à lire, idéal avec l'arrivée des beaux jours mais une héroïne qui n'aura absolument pas su me toucher.