Couverture L'Outsider

Stephen King est resté mon auteur favori pendant très longtemps. Pour être tout à fait honnête, il m'a accompagné pendant mes années lycée et le début de mes années étudiantes. Et puis, je m'en suis un peu détournée même si je reviens vers lui régulièrement pour découvrir ses nouveaux récits. J'étais très excitée par la parution de ce dernier ouvrage et je n'ai pas tardé à me laisser tenter par sa lecture ...

Le corps martyrisé d'un garçon de onze ans est retrouvé dans le parc de Flint City. Témoins et empreintes digitales désignent aussitôt le coupable : Terry Maitland, l'un des habitants les plus respectés de la ville, entraîneur de l'équipe locale de baseball, professeur d'anglais, marié et père de deux fillettes. Et les résultats des analyses ADN ne laissent aucune place au doute.
Pourtant, malgré l'évidence, Terry Maitland affirme qu'il est innocent.
Et si c'était vrai ?

C'était un vrai plaisir pour moi de retrouver la plume de Stephen King, j'étais très curieuse de le lire dans autre chose que du fantastique/horreur. Je dois dire qu'il se débrouille bien pour planter l'intrigue et apater son lecteur. On est vraiment en haleine et surtout, on se pose plein de questions quant à l'innocence du principal suspect. Tout semble l'accuser d'un côté mais en parallèle, tout semble l'innocenter également. Quelle embrouille !

Comme toujours, les personnages sont bien travaillés. Ils ont tous une certaine profondeur caractéristique de l'auteur. Même si Terry nous est présenté comme l'auteur de ce crime odieux, je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir beaucoup d'empathie pour lui. Je dois dire que je peinais à le croire vraiment coupable, l'est-il ? Je ne vous le dirai pas. J'ai également retrouvé avec plaisir certains personnages de Mr Mercedes notamment mais si vous n'avez pas lu ce bouquin, rassurez vous car vous ne serez nullement pénalisé.

Mais malgré ça, je ne peux pas m'empêcher de ressentir une pointe de déception. Peut-être que j'avais placé la barre très haut (trop haut ?), je ne sais pas réellement mais quelque chose m'a manqué pour être complétement convaincue par cette lecture. J'ai trouvé que la mise en place était réussie mais peut-être un peu trop longue. Le dénouement m'a paru un peu facile mais surtout, il m'a manqué des informations sur cet outsider qui donne son titre au roman. Je pinaille sans doute mais j'aurai trouvé plaisant que l'auteur s'atarde un peu plus sur ce personnage.

Et puis, j'ai trouvé qu'il y avait plusieurs fois des redites, des choses sur lesquelles Stephen King insiste un peu trop à mon goût. A un moment, je me suis demandé si ce n'était pas pour produire un roman un peu plus long. Certains passages manquent un peu de vigueur et d'interêt et ce sera mon principal bémol concernant ce livre.

C'était très plaisant de retrouver l'univers de Stephen King !