raisons obscures

J'ai découvert la plume et le talent d'Amélie Antoine assez récemment en fait. Du coup, je me tiens en alerte sur les sorties de ses ouvrages. J'ai eu l'opportunité d'obtenir un exemplaire numérique de Raisons obscures dont le résumé m'a beaucoup intrigué et je dois dire que je n'ai pas longtemps hésité. Je remercie donc les Editions XO pour ce très bon moment de lecture !

Deux familles ordinaires à l'heure de la rentrée scolaire.
Deux familles où chacun masque et tait les problèmes pour ne pas inquiéter les autres.
Chez les Kessler, la mère a retrouvé son premier amour.
Chez les Mariani, le père est mis à l'écart dans son entreprise.
Deux familles où règnent les secrets.
Deux familles où, en apparence, tout va bien.
Jusqu'à ce que tout déraille...
Pour des raisons obscures.

Oui, j'ai tranché la quatrième de couverture dans le vif parce que je trouve qu'elle en dit un peu trop sur ce que ce bouquin renferme. Il est important de ne pas savoir et de se laisser immerger dans l'univers de ces deux familles assez différentes et qui, pourtant, vont se retrouver liées par un événement terrible. Je trouve que l'auteure a un don pour rendre intéressant un quotidien somme toute très banal.

J'avoue que lorsque j'ai entamé ma lecture, j'ai eu un petit moment de flottement parce que je ne comprenais pas vraiment l'intéret de nous raconter tout ça. Mais au fil des pages, tout se met en place et on a juste envie que ça dure encore longtemps. On se sent bien en compagnie des Kessler et des Mariani et j'avais hâte de savoir comment les familles allaient se rencontrer.

Et je dois dire que quand on découvre ce qui va les lier, ça fait froid dans le dos !! Je n'osais pas croire que ce que j'étais en train de lire. Ca m'a pris aux tripes parce qu'Amélie sait rendre ses personnages ultra attachants. C'est une lecture très dure, très prenante qui va me hanter pendant quelques temps je pense.

Mon billet ne sera pas beaucoup plus long parce que je ne voudrais pas prendre le risque de dévoiler le sujet principal de ce livre, qui est bien loin de la simple crise de la quarantaine de la mère de la famille Kessler par exemple. Pourtant, j'aimerai bien crier la révolte que j'ai ressenti, l'injustice de la situation. J'aimerai vous parler d'elle, celle qui restera longtemps dans ma mémoire ...

Une lecture coup de poing qui repose sur un thème plus d'actualité que jamais, hélas ...