blanche neige

J'aime bien les réecritures de contes, j'en lisais beaucoup à une époque et puis j'ai un peu arrêté. J'avais repéré la série des Contes interdits depuis longtemps mais je n'avais pas encore l'opportunité de mettre la main dessus. C'est maintenant chose faite pour le premier tome mais finalement, est-ce que j'ai bien fait de persévérer pour découvrir ces livres ? Ben, c'est pas certain !

Une femme coupable d’un crime dont elle n’a plus souvenir. Une évasion vers une forêt où la noirceur ne vient jamais seule. La découverte d’un manoir abandonné aux secrets bien cachés. Des bougies qui s’éteignent, des ombres qui se lèvent, des objets qui se déplacent d’eux-mêmes. Et des coups qui résonnent contre la porte, avant d’être défoncée …

J'aime bien le personnage de Blanche-Neige alors j'étais bien contente que ce soit le premier tome de la série. Je savais que je n'allais pas me lancer dans le conte original mais je ne m'attendais pas à ce que ma lecture soit à ce point éloignée du conte des Frères Grimm ! Là, on est grosso modo dans le n'importe quoi !

Notre Blanche-Neige s'appelle ici Emilie, elle a la peau pâle et de beaux cheveux d'ébène ... elle semble être internée dans un hôpital psychiatrique et elle est complétement tarée. J'ai pas bien compris si elle entendait des voix, si elle voyait des choses horribles ... Le récit est vraiment torturé, sans doute trop parce que ça donne un truc un peu brouillon et pas si facile à comprendre.

J'ai trouvé ce récit pénible à lire, déjà parce qu'on ne comprend pas toujours ce qu'on lit mais en plus, on se retrouve avec des scènes de fesses que j'ai trouvé sans intérêt. A la base, je n'aime pas spécialement ce type de passages mais là en plus, l'auteur en fait des tonnes et je n'ai pas bien compris pour quelle raison ... choquer ses lecteurs ? Parce que franchement, à part ça, je ne vois pas ! Et puis, pompon sur la Garonne, le récit est lent, lourd et je pense que tout ça vient du fait que l'auteur nous fait des envolées lyriques à chaque page. Sa plume est bien trop poétique pour le texte qu'il a décidé de nous livrer. Il y a une trop grande dichotomie entre le propos de l'auteur et la façon dont il nous le livre.

Un bouquin pesant, lent et sans grand intérêt à mon sens ... un flop pour moi !