pèlerins du diable

Même si je ne suis pas versée dans la religion, je dois dire que j'aime beaucoup lire des histoires qui se déroulent dans cet environnement. Je ne sais pas pourquoi, peut-être est ce parce que je ne connais que très peu cet univers alors ça me permet de le découvrir par le biais de la lecture. Toujours est-il que lorsque j'ai lu le résumé de de ce bouquin de Fredéric Pons, j'ai eu très envie de le découvrir. Merci à Calmann-Lévy de m'avoir permis de plonger dans cette histoire.

Lourdes, début juillet. La saison des pèlerinages bat son plein. Venus du monde entier, les pèlerins affluent devant la grotte des Apparitions.
Les autorités sont en alerte. La vague des attentats djihadistes de 2015 a permis de renforcer la sécurité mais certains policiers s’inquiètent. Alertés par une série de "signaux faibles", ils devinent que le pire reste possible. La suite des évènements va leur donner raison. Trop tard. Rien ne pourra arrêter le cycle infernal qui mettra face à leur destin Fanny, l’ambitieuse lieutenant de police, le placide abbé Maurice, le commandant Cabana ou la jeune hospitalière Manon.
Dans l'ombre, un djihadiste revenu de Syrie a réactivé un réseau de jeunesse. Croyants exaltés ou petits délinquants, ces fanatiques veulent venger la défaite du califat islamiste. Leur projet effrayant n'a qu'un but : ouvrir l'enfer sous les pas des "mécréants".

J'ai dévoré mon livre ! Une fois lancé dans cette affaire qui mêle habilement terrorisme et religion il est très difficile d'en sortir. C'est un bouquin qui se lit presque en apnée car la plume de l'auteur nous happe dès les premières pages. Le sujet fait froid dans le dos : un attentat en plein milieu du pélerinage à Lourdes. Inutile de dire que l'esprit du lecteur est fortement perturbé car un tel attentat pourrait se dérouler. Toute l'histoire parait tellement possible qu'elle en devient effrayante.

Le livre foisonne de personnages qui sont tous interéssants, ça pourrait être vous et moi. Nous découvrons des gens ordinaires qui évoluent au sein d'une ville un peu moins ordinaire. En parallèle, nous découvrons plusieurs jeunes issus de l'immigration et des quartiers pauvres de la ville. Ces jeunes se retrouvent, pour certains un peu malgré eux, pris dans la spirale du djihadisme. Malgré ce grand nombre de personnages, tous importants pour le fil du récit, l'auteur ne nous perd pas. Le lecteur sait toujours qui est qui et qui fait quoi. C'est hyper appréciable !

J'ai beaucoup aimé toutes les interactions entre les personnages, j'ai aimé voir évoluer l'enquête de police et découvrir les intentions des terroristes en parallèle. Arrive un moment dans le récit où on se dit que ça va finir par péter, on redoute ce moment presque autant qu'on l'attend parce qu'on a une confiance presque aveugle dans les policiers de la ville. Certains passages sont d'une violence extrême mais je les ai trouvé nécessaire pour le bon fonctionnement de l'histoire.

C'est bien écrit, il y a du rythme. On ne s'ennuie pas et on a même parfois la sensation de découvrir une tranche de vie. Tout semble tellement réel, tellement possible ... C'est un livre qui risque de vous heurter, mais c'est aussi un livre qui permet de réfléchir sur la place de chacun dans la société. Un livre qui vous prendra à la gorge, qui vous fera peut-être vous questionner sur votre réaction si vous étiez dans la situation de Manon par exemple.

Un livre pas tout à fait comme les autres qui restera dans votre mémoire quelques temps ...