la vie 3 minutes

Quand je vais à la médiathèque, j'aime bien glaner des livres que je ne connais pas. Je me fie alors à la couverture (ça peut paraitre superficiel et crétin mais n'empêche que je suis sensible aux couvertures) et un peu au résumé quand même ... Je suis donc passée devant ce livre de Agnès Laroche et j'ai trouvé la couverture très belle, le titre m'a beaucoup intriguée également. Il n'en fallait pas plus pour que je l'embarque !

Les parents d'Automne ont accepté d'accueillir Chloé pour son année de terminale. Au contact de Chloé la solaire et la généreuse, Automne la silencieuse s'épanouit et elles deviennent inséparables. Le talent d'Automne pour la danse se révèle et la jeune fille rencontre Medhi. Une intrigue sous tension sur l'amitié et la reconstruction.

C'est un livre tout court que les Editions Rageot nous propose ici mais c'est un livre que j'ai dévoré. Ca faisait un sacré moment que je n'avais pas bouffé une lecture comme ça ! Il faut dire que j'ai profité de l'absence de l'Homme pour me concentrer sur l'histoire d'Automne. Je l'ai lu en une soirée et je n'ai pas regretté mes cernes le lendemain matin.

Ce récit, c'est en fait le carnet qu'Automne tient après un drame qu'il l'a détruite. J'étais curieuse de connaitre la nature de ce drame que j'ai bien vite deviné, presque dès les premières pages. J'ai moi-même dû faire face à une horreur du même genre (avec des différences bien entendu) alors je crois que c'est la raison qui a fait que je me suis énormément attachée à Automne. C'est une jeune fille à fleur de peau qui tente de reconstruire sa vie, une jeune fille qui décide d'écrire pour exorciser les démons qui la dévorent.

Le titre m'a beaucoup plu même si je ne le comprenais pas, l'auteure nous explique tout et j'ai adoré. J'ai adoré partager la passion qu'Automne se découvre pour le tango, musique et danse que je ne connais pas très bien. C'était chouette de mélanger le terrible drame et la passion dévorante pour cette danse qui conduira sans doute cette jeune fille sur la route de la reconstruction.

La plume d'Agnès Laroche est extrêmement plaisante, parfois empreinte de poésie. Je n'ai pas vu passer les pages et le temps en me plongeant dans ce texte et j'ai refermé mon livre avec un peu de tristesse. On n'a pas forcément envie de laisser Automne, on a envie de savoir ce que l'avenir lui réserve. Ce livre n'est peut-être pas le plus sensible, le plus beau ou le plus developpé sur le sujet mais il permet de découvrir quelques pistes pour se reconstruire après un drame qui détruit une vie, une adolescence ...

Un récit qui aura su me tenir en haleine et me conquérir jusqu'à la dernière page !