fabrique poupées

Dès que j'ai vu cette couverture, je savais que je lirai ce livre et que j'allais l'adorer. Ne la trouvez vous pas juste superbe cette couverture ? Au-delà de ça, le résumé était très alléchant aussi et j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette histoire. J'ai mis un peu de temps avant de rédiger ce billet et je m'en excuse auprès des Editions Presse de la Cité grâce à qui j'ai eu la possibilité de lire ce bouquin.

Londres, 1850. L’Exposition universelle va bientôt ouvrir ses portes dans le tout nouveau Crystal Palace, et les badauds se pressent déjà dans Hyde Park pour venir admirer cette merveille. Parmi eux, Iris, une modeste employée dans un magasin de poupées, à la beauté mâtinée de difformité, qui rêve de devenir artiste peintre. Et puis il y a Silas, un taxidermiste amateur de macabre et de curiosités, qui voudrait exposer ses œuvres dans ce gigantesque musée. Ces deux-là se croisent, et leurs destins en seront à jamais bouleversés. Iris accepte en effet bientôt de poser pour Louis Frost, un jeune peintre de l’école préraphaélite, exigeant en retour qu’il lui enseigne sa technique. Peu à peu, le champ des possibles s’élargit pour le modèle avide de liberté, qui découvre l’art et l’amour. Mais c’est compter sans Silas, qui rôde non loin de là, tapi dans l’ombre, et n’aura de cesse qu'il n'ait fait sienne celle qui occupe désormais ses pensées, jusqu’à l’obsession …

C'était hyper plaisant de parcourir les rues de Londres à l'époque où la reine Victoria règne sur le royaume. J'aime beaucoup cette période de l'histoire du Royaume-Uni même si je ne m'y connais pas très bien. J'ai adoré suivre les pas d'Iris alors qu'elle déploie ses ailes pour enfin pouvoir atteindre ses ambitions. Elle se rebelle vis-à-vis de sa soeur jumelle et de sa famille, elle parvient à braver les interdits pour se réaliser. C'est un personnage très moderne finalement, assez féministe et très fort. Elle est aussi attachante et je dois bien dire que j'ai parfois eu peur pour elle lors des confrontations qu'elle a avec Silas.

Ce livre contient une galerie de personnages fort interéssants, difficile de savoir quel est celui que j'ai préféré (si on ne tient pas compte d'Iris bien entendu). Ils sont tous très bien construits, on sent bien que l'auteure a passé du temps à peaufiner ce récit et c'est très agréable. Elle en maltraite certains et j'ai parfois eu le coeur brisé.J'ai bien aimé le petit côté aventure qui transpire au fil des pages mais ce que j'ai préféré, c'est tout l'univers de la peinture dans lequel nos héros évoluent. C'est un livre très artistique en fait car on parle peinture, sculpture et même taxidermie qui peut, sans doute, être considéré comme de l'art par certains aspects.

J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure, elle est très plaisante. Du coup, le livre se dévore comme un thriller parce que mine de rien, il y a du suspense dans cette histoire ! Impossible de ne pas frissonner et de s'imaginer tout un tas de trucs à certains moments. C'est un livre dont on sent la maitrise, l'auteure savait très bien où elle voulait amener ses personnages et tout est subtilement dosé. Un régal !

Un livre qui saura vous faire passer par de multiples sentiments !