psy parle aux esprits

Il y a quelques années, j'avais eu l'opportunité de découvrir Martine Gercault avec son livre hommage à son papa qui s'intitule Mon père au loin. J'ai de très bons souvenirs de cette lecture, je me souviens avoir été touchée par l'histoire de Martine et du coup, lorsque j'ai croisé un autre de ses livres, je l'ai demandé sans vraiment en lire le résumé. Ça m'apprendra ! Je remercie les Editions Mama pour m'avoir permis de découvrir ce livre.

Psychanalyste transpersonnelle formée à des approches thérapeutiques holistiques aux États-Unis, Martine Gercault repousse les limites de la psychanalyse académique et la position traditionnelle de l’analyste. Prenant en compte d’autres modes d’accès à l’inconscient, elle ouvre la profession à de nouvelles pratiques.
Cette professionnelle chevronnée nous invite à la suivre dans sa quête, qui est celle de toute une vie, et nous entraîne avec élégance dans un voyage initiatique aux quatre coins du monde. La respiration holotropique, les états d’expansion de conscience, le chamanisme ancestral, la peinture, la danse et la musique accompagnent les douleurs extirpées.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'ai failli ne pas aller au bout de cette lecture. J'aurai sans doute dû lire le résumé avant de me précipiter pour demander un partenariat avec la maison d'édition. Je me suis contentée du titre et c'est vrai que je m'attendais à ce qu'on me parle d'esprit dans le sens paranormal. Il n'en est rien. Ce livre est un vrai essai sur la psychologie et j'ai été très rapidement dépassée.

Je n'y connais rien en psychologie, je ne m'y intéresse même pas spécialement. Je me disais que c'était l'occasion d'avoir peut-être un début de preuve de vie après la mort, de communication avec l'au-delà. Or, je me suis retrouvée confrontée à des termes que je ne comprenais pas forcément et à des concepts qui ne m'ont pas du tout parlé.

Ce livre n'est clairement pas fait pour moi. Je pense qu'il faut déjà s'y connaitre un peu en psycho (sans forcément être un professionnel) pour ne pas avoir la sensation d'être complétement largué. J'imagine que les expériences rapportées par Martine Gercault dans cet essai saura intéresser des personnes concernées. Personnellement, je suis passée à mille lieux de ce récit. Je crois bien que je n'ai pas compris grand chose et que je n'ai rien retenu de ma lecture. Dommage pour moi ...

A mettre entre des mains déjà un peu aguerries en la matière sous peine d'avoir du mal à appréhender ce texte ...