mazel tov

J'aime bien les livres qui me divertissent mais j'aime aussi ceux qui me permettent de découvrir "autre chose". C'est le cas de ce livre de Margot Vanderstraeten qui nous propose de plonger avec elle dans l'univers d'une famille belge juive orthodoxe. Le résumé et la couverture de ce livre m'ont donné envie de le découvrir. Je remercie les Editions Presses de la Cité de m'avoir permis de le faire !

"Cherchons étudiant(e) pour donner des cours de soutien scolaire à quatre enfants (de huit à seize ans) tous les jours."
Dans les années 1990, afin de financer ses études, la jeune Margot Vanderstraeten répond à une petite annonce. En se rendant à l’entretien d’embauche, elle ignore qu’elle s’apprête à entrer dans un monde à des années-lumière du sien : celui d'une famille juive orthodoxe de la ville d'Anvers. Dans Mazel tov !, elle revient sur cette expérience et offre aux lecteurs une immersion unique dans cette communauté. Elle qui vivait à l’époque avec un Iranien, réfugié politique, s’est peu à peu vu accepter dans un environnement très religieux, respectueux de traditions séculaires.

C'est une bien jolie découverte que ce livre qui m'aura permis de passer un moment sympathique. C'est très bien écrit, Margot nous raconte sa vie alors qu'elle était encore étudiante et qu'elle a répondu à une petite annonce pour donner des cours particuliers à des jeunes adolescents. J'ai beaucoup aimé ma lecture parce que l'auteure nous permet de découvrir comment vit une famille juive orthodoxe pratiquante.

Elle se contente de décrire et de s'étonner, jamais elle ne juge ou se moque par exemple. Je trouve ça très important, je crois que ma lecture aurait été totalement gâchée si elle avait émis le moindre jugement de valeur. J'ai beaucoup aimé aussi voir l'évolution de chacun des membres de la famille au fil des années. Le livre s'étale sur presque une vie entière, les enfants sont encore jeunes lorsque Margot les rencontre et on termine avec une vision de leur vie d'adultes accomplis. Ca a un côté touchant et émouvant.

J'ai beaucoup aimé assister à la naissance de la complicité de Margot avec les enfants, Elzira en particulier. C'est une gamine hyper attachante, c'est super de la voir faire ses expériences et grandir peu à peu. Je crois que c'est celle qui m'a le plus touché tout au long du récit. Son comportement nous incite à être prévenants et protecteurs envers elle et on se demande parfois comment elle supporte la vie imposée par les règles de sa communauté. J'ai d'ailleurs appris pleins de choses à propos de la communauté juive orthodoxe mais aussi à propos des réfugiés politiques en Belgique. C'est un livre parfois drôle mais aussi assez instructif si on est un peu curieux.

Un bouquin sympa qui m'a fait passer un agréable moment !