vigile

J'ai acheté ce livre à sa parution, un peu sur un coup de tête, juste après avoir découvert le résumé. Je savais que je voulais le lire mais je n'ai pas réussi à le sortir de ma PAL rapidement. Sans doute allait-il me rappeller de trop douloureux souvenirs ... Aujourd'hui, c'est fait. J'ai réussi à me glisser dans ce récit et je dois dire qu'il m'aura beaucoup marqué.

Un bruit étrange, comme un vrombissement, réveille une jeune femme dans la nuit. Elle pense que son compagnon la taquine. Mais le silence revenu dans la chambre l’inquiète. Lorsqu’elle allume la lampe, elle découvre que l’homme qu’elle aime est en arrêt cardiaque.
Avec une intensité rare, Hyam Zaytoun confie son expérience d’une nuit traumatique et des quelques jours consécutifs où son compagnon, placé en coma artificiel, se retrouve dans l’antichambre de la mort.

C'est un récit court et fracassant que nous livre ici Hyam Zaytoun. On va pénétrer dans le quotidien de cette famille par le biais de l'urgence et de la maladie. L'auteure nous décrit une nuit pendant laquelle tout va basculer et qui va laisser en suspens tout l'avenir de ces quatre personnes. Une nuit, le compagnon de Hyam fait un AVC, elle parvient à effectuer les gestes de premier secours en attendant l'arrivée des pompiers et sans doute, elle lui a ainsi sauvé la vie. C'est extrêmement courageux de sa part, elle réussit à mettre de côté ses émotions pour se concentrer sur l'urgence.

Puis viennent ensuite les jours d'après, les longues heures passées à l'hôpital, les entretiens avec les médecins, le diagnostic qui tombe ... et peut-être le miracle. J'ai aimé la façon pudique dont Hyam Zaytoun nous raconte ces jours, ces heures pendant lesquels sa vie est mise entre parenthèses. C'est un très joli texte, un chant d'amour et de force, de courage. C'est difficile de critiquer un tel livre parce qu'on ne peut (et on ne veut) pas se mettre à la place des personnes qui ont vécu ce moment. On ne peut pas juger de leur comportement ou des mots qu'ils ont utilisé.

Reste la famille, le cercle d'amis qui vient faire bloc autour de la famille. C'est une lecçon de soutien, d'humilité, de courage. On est en totale empathie avec cette jeune femme mais ça n'est jamais larmoyant, elle n'a pas écrit ce texte pour qu'on pleure avec elle. C'est très pudique, les mots sont bien choisis, ils ont tous leur importance.

Un joli récit qui aura aussi une belle conclusion ...