marlene

Mais que cette couverture est belle !! Je la trouve sublime. Juste pour elle, j'avais envie de lire ce livre. Oui, c'est bête mais je fonctionne ainsi parfois. Au-delà de ce côté superficiel, j'ai tout de même lu la quatrième de couverture qui a fini de me convaincre. Ce livre avait tout pour me plaire. Je remercie donc chaudement les Editions L'Archipel pour m'avoir permis de découvrir la vie de cette femme.

Munich, juillet 1944. L’une des femmes les plus recherchées du IIIe Reich se tient face à la maison bombardée de Deborah et de son frère, qu’elle croit enfouis sous les décombres. Si elle était arrivée la veille, Marlene aurait pu les sauver.
Mais qui est au juste cette femme ? La veuve d’un notable connu pour ses sympathies nazies ? Une actrice en devenir ? Une résistante ?
Marlene va devoir prendre l’une des décisions les plus difficiles de sa vie : épargner la vie de millions de personnes … ou sacrifier l’homme qu’elle aime.

Je n'avais pas compris que Marlene était déjà un personnage de Au nom de ma mère (de la même auteure), je n'ai pas lu ce livre. Heureusement, ça ne m'a pas gênée dans ma lecture, même si quelques clins d'oeil se glissent dans le récit. Je pense que je vais le lire d'ici quelques temps pour combler les lacunes parce que je n'ai pas réellement compris l'histoire qui la lie à Deborah par exemple. J'ai été complétement happée par le destin de cette femme. J'aurai aimé lire ce roman beaucoup plus rapidement parce que Hanni Münzer sait tenir son lecteur en haleine.

On ne peut pas être tranquille pendant toute la lecture, il y a une sorte de tension au fil des pages qui fait qu'on ne sait jamais ce qui attend Marlene et ce qui va encore lui tomber sur le coin du nez. J'ai aimé ma lecture parce que nous suivons la vie de cette femme pendant de nombreuses années, pendant la Guerre et sa détention à Auschwitz (gros morceau qui ne manquera pas de révolter le lecteur), mais aussi après ... jusqu'à ce que Marlene soit une vieille dame. C'était très chouette de la voir évoluer mais rester fidèle malgré tout à un certain nombre de personnes.

J'ai été touchée par certains passages, d'autres m'ont collé les poils. L'auteure a un don pour raconter ses histoires qui fait qu' on se retrouve totalement plongé dans le récit. Difficile d'en sortir et de poser son livre. Seul petit bémol, il y a vraiment beaucoup de personnages et par moments, j'avoue avoir été un peu distraite et du coup, un peu perdue. Ce n'est pas un livre anodin, il demande un peu de concentration et surtout, Marlene reste dans un petit coin de la tête une fois la lecture terminée.

Une bien jolie découverte que je conseille aux personnes aimant cette période sombre de notre histoire.