hurle

Lorsque j'ai acheté ma liseuse, j'ai pris connaissance du très grand nombre de classiques qui sont disponibles gratuitement au format ebook. J'en ai donc choisi quelques uns, dont "Les hauts de Hurle-Vent" d'Emily Brontë.


Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l'ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s'approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu'au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste.

Je l'avais lu il y a longtemps, sans doute au début de mon année de seconde et j'avais été subjuguée par cette histoire, par cette terribles noirceur qui est présente dans tout le livre. J'avais d'autant plus été surprise lorsque je m'étais renseignée au sujet des Soeurs Brontë et de leur mode de vie. Qu'une fille aussi pure puisse avoir écrit quelque chose d'aussi sombre est tout bonnement incroyable.

Aujourd'hui, j'ai apprécié ma lecture mais pas autant que lors de ma découverte. Peut-être parce que je connaissais déjà l'histoire, peut-être que j'ai un peu perdu mon âme "romantique". Ceci dit, j'aime toujours autant le fait que nous découvrons l'histoire et ses protagonistes à travers les yeux de Nelly, la domestique. L'écriture est fluide et agréable (même si j'ai quelques doutes quant à la qualité de la traduction de mon livre numérique ...).

Bien entendu, Heathcliff reste un personnage fascinant et difficile à cerner. Les filles du roman (Catherine, Isabelle et Cathy) sont toutes aussi bécasses les unes que les autres. Je ne sais pas pourquoi mais je les trouve très niaises, elles ont tendance à me taper sur les nerfs. Bref, je n'ai éprouvé aucun attachement pour aucuns des protagonistes. Car même si Heathcliff nous fascine, il est très difficile d'éprouver de la compassion ou quelque autre sentiment à son égard.

Mais c'était très sympa de me replonger dans cet univers. Dommage que ce soit, à ma connaissance, le seul roman d'Emily qui soit parvenu jusqu'à nous ...