easy

J'ai repéré ce bouquin lorsqu'il est sorti au milieu du mois de septembre parce que j'ai flashé sur sa souverture. Je ne sais pas pourquoi mais ce gros coeur rouge a eu un sacré effet sur moi (et sur ma carte bancaire du coup ...). Aussitôt que j'ai croisé sa route, je l'ai embarqué et je n'ai pas tardé à le lire ... ce qui est rare avec moi vous l'aurez sans doute compris depuis le temps.

L'année commence mal pour Jackie : son copain, qu'elle avait suivi à la fac, l'a plaquée, ses amis se sont détournés d'elle, et son semestre semble plus que mal parti. A priori, ça ne pouvait pas être pire, et pourtant ...
Un soir, un mystérieux jeune homme la tire d'un très mauvais pas. Jusqu'alors, Jackie ne l'avait jamais remarqué : désormais, il se trouve constamment sur son chemin. Et si la simple vue de ce garçon suffit à éveiller des images qu'elle préférerait laisser enfouies à tout jamais, sa présence silencieuse n'en aiguise pas moins sa curiosité ...

L'histoire vue comme ça parait toute banale mais en fait, elle se lit super bien et elle est pleine de rebondissements. Déjà, nous faisons la connaissance de Jacqueline (surnommée Jackie par son petit copain qui lui-même se prénomme Kennedy ... z'aurez compris l'astuce). C'est une jeune fille que j'ai adoré. Certes, en début de roman, elle a ce côté un peu nunuche qu'on la plupart des jeunes adultes je trouve mais au final, on se rend compte qu'elle est très forte, pleine de ressources mais aussi très fraiche et très sympathique. La vie ne lui fait vraiment de cadeaux et on ne peut pas dire qu'elle puisse compter sur ses parents.  Heureusement sa meilleure amie dont j'ai mangé le prénom (Erin je crois mais pas sûre) est toujours là pour elle. C'est une amie fidèle comme on aimerait tous en avoir.

Et puis il y a Lukas ... Soupir, pâmoison et tout et tout ... Lui, c'est le beau gosse un peu rebelle qui a une forte attraction sur tout ce qui porte une robe sur le campus. Bref, il semble irrésistible mais au fur et à mesure de la lecture, on apprend à mieux le connaitre et on se rend compte que ce canon est blindé de fêlures (ce qui le rend encore plus à croquer). Son passé contient un horrible secret. J'avais deviné très rapidement le faux mystère qui l'entoure mais c'est vraiment pas grave, ça ne gâche pas du tout le plaisir de la lecture.

Bref, des personnages ultra attachants, des situations qui nous permettent de bien nous immerger dans l'univers du campus et une écriture sympa, sans prise de tête. Ce n'est pas de la grande littérature, il n'y a pas d'effet de style ou quoi que ce soit mais c'est super agréable à lire. Les pages se tournent sans qu'on s'en rende compte. Ce n'est pas un coup de coeur mais c'est un très bon moment de lecture.

Et puis reste aussi un des thèmes abordés dans le livre (celui qui verra la rencontre de Jacqueline et Lukas) qui ne l'est pas souvent en littérature ou bien je ne connais pas les titres qui s'y réfèrent ...