année du rat

Ce livre de Clare Furniss, je l'avais repéré sur un blog dont j'ai oublié le nom. Le titre m'a d'abord amusée et lorsque j'ai lu le résumé, j'ai eu très envie de découvrir le contenu de ce bouquin. J'ai eu beaucoup de mal à mettre la main dessus. J'ai finalement réussi à embarquer avec moi l'exemplaire de la médiathèque et je m'y suis plongée sans trop attendre, tellement j'avais hâte ...

Le monde peut basculer à tout instant… une vérité dont Pearl, 15 ans, est bien consciente : sa mère vient de mourir en donnant naissance à Rose, sa demi-sœur. Rose, ce minuscule bébé, qui pleure et gigote dans tous les sens … et qui pour Pearl n’est rien d’autre qu’un monstre, un petit rat qui a détruit sa vie, lui a volé sa mère et a même réussi à ruiner la merveilleuse relation qui l’unissait à son beau-père Alex, le père de Rose. Tandis qu’Alex tente de surmonter le choc du deuil et reporte sur Rose tout son amour meurtri, l’adolescente se replie sur elle-même. Pearl est persuadée d’une chose : sa mère est morte, mais elle n’est pas tout à fait partie.

Comme l'indique le résumé, nous allons rencontrer Pearl qui vient de perdre sa mère alors qu'elle était enceinte. On peut se dire que ce n'est pas un livre gai et pourtant, j'ai trouvé que l'ambiance n'était pas du tout pesante. Mieux que ça, je me suis surprise à sourire à plusieurs reprises.

Il faut dire aussi que Pearl est une jeune fille hyper attachante. Je l'ai adorée ! Impossible pour moi de me mettre à sa place, je refuse d'envisager perdre ma mère un jour. Et pourtant, j'ai compris sa douleur si vive, j'ai compris aussi la rancoeur qu'elle place dans sa petite soeur. Quelque part, Pearl se dit que sa mère est morte pour donner naissance à Rose et que donc, Rose est responsable du décès de leur mère. Logique et compréhensible ...

Et pourant ... Pearl a tort de faire porter toute la responsabilité de ce fait horrible sur le bébé qui n'y est pour rien. On le sait parfaitement mais on ne peut s'empêcher de comprendre Pearl et au final je l'ai presque excusée de se comporter aussi mal avec la toute petite fille que sa mère a mis au monde et qui fait le bonheur de leur père. Lui, il se raccroche à cette petite vie pour surmonter l'horreur.

C'est une très belle histoire, très touchante. Celle du deuil d'une adolescente qui ne comprend pas ce qui lui arrive et qui cherche à tout prix à se reconstruire. Qu'elle s'y prenne bien ou pas, c'est une véritable lutte qu'elle mène et le lecteur ne peut pas rester insensible à la détresse de Pearl. Elle m'a mis les larmes aux yeux lors de dialogues imaginaires avec sa mère.

La plume de l'auteure est très agréable à lire, je n'ai pas vu passer les pages. Le livre est découpé par mois et on avance dans l'année sans s'en rendre compte, un peu comme dans la vraie vie ceci dit ... Les mois passent à une vitesse folle.

Un joli roman plein d'espoir que je vous conseille bien volontiers ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 lectures 2016 ...

(161/100)

100romans