fairy oak

J'ai terminé une série ! Je suis contente quand ça arrive parce que c'est vraiment rare ces derniers temps. Mais, j'ai vu à la fin du livre qu'il existait un recueil de petites histoires mettant en scène des personnages secondaires toujours dans l'univers de Fairy Oak. Je ne sais pas encore si je les lirai mais en tout cas, je retournerai peut-être bien un jour dans l'univers douillet crée par Elisabetta Gnone.

Une page se tourne sur Fairy Oak ...
Le plan du Seigneur de l'Obscurité a réussi : la peur de la trahison dévore Fairy Oak et oblige Pervinca à fuir.
Les jumelles sont séparées ...
L'antique alliance entre Lumière et Obscurité est brisée. Les défenses des Magiques s’effondrent, la guerre est perdue.
Mais peut-être tout n'est-il pas tel qu'il paraît. La lumière doit encore montrer son pouvoir et l'amour cache encore un secret.

J'avais lu le tome précédent il y a peu de temps, je n'ai donc pas eu beaucoup de problème à repartir pour Fairy Oak. Tout était bien frais dans ma tête et j'avais tout de même quelques attentes concernant ce troisième livre. Malheureusement, mes attentes n'auront pas été vraiment comblées.

Alors certes, on a une vraie fin (qui laisse tout de même une porte ouverte à l'auteure si elle souhaite continuer) mais j'ai trouvé que le livre souffrait de quelques longueurs. Par moments, j'ai trouvé le temps un peu long et je me suis demandé comment les petits lecteurs allaient passer ce cap pour ne pas se désintéresser du récit. Du coup, pour moi ce tome est en-dessous des autres. Dommage.

On découvre le Second Livre Ancien et son contenu. Ca, c'était sympa parce que j'étais curieuse comme les jumelles de savoir ce que ce livre contenait et je n'ai pas été déçue sur ce point là. Pervinca est très absente de ce tome et ça m'a un peu embêtée parce que c'est un personnage que j'aime bien. Heureusement, c'est pour la bonne cause et on comprend à la fin cette absence. J'ai trouvé que les enfants étaient bien plus doués que les adultes de ce petit village.

Heureusement, l'objet livre est toujours aussi beau. Les illustrations sont nombreuses et magnifiques. Elles donnent envie de tourner les pages à toute vitesse pour les découvrir. Cette trilogie pourrait faire un très joli cadeau de Noël pour les plus jeunes.

Une trilogie sympathique, à découvrir ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(119/100)

100romans