meg2

Je ne lis pas beaucoup de bit-lit, je n'aime pas vraiment ça. C'est trop plein de passages de cucul, je n'en vois pas l'intêret et du coup je lis en diagonale. Mais j'ai découvert Meg Corbyn il y a peut-être un an (un an avant de lire le tome 2, je suis pas fière) et là ... révélation totale ! J'ai adoré, l'univers et les personnages et surtout, personne ne fricote avec personne et le livre n'est en rien vulgaire, contrairement à d'autres sagas ...

Meg Corbyn rêve de plumes noires ensanglantées dans la neige, sans savoir s'il s'agit d'une prophétie passée ou à venir. Lorsque les ennuis commencent, les Autres et quelques humains doivent s'allier pour protéger leur prophétesse et stopper le danger qui menace de tous les détruire.

J'étais très contente de retourner dans l'Enclos de Lakeside et d'y retrouver tous les personnages qui m'ont séduit dans le premier tome. Je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi j'ai autant trainé pour lire cette suite. Ce nouveau tome débute quasiment là où le premier se termine, pas de temps mort. J'avais des souvenirs plutôt bons et clairs alors je ne me suis pas sentie perdue du tout.

Ce tome là est palpitant même si il reste quelques longueurs par moments, un peu comme dans le tome précédent en fait. J'étais ravie d'apprendre ce qui se passe dans le monde, en dehors de l'Enclos. On trouve ici une dimension politique qui manquait un premier tome. L'univers crée par Anne Bishop s'étoffe vraiment et offre au lecteur des intrigues passionnantes. J'ai littéralement dévoré mon bouquin ! Encore une fois, il est plutôt épais et pourtant en un week-end c'était plié. Impossible de s'arrêter, ça se dévore et je suis maintenant très curieuse de connaitre la suite.

Nos personnages favoris, Meg et Simon, voient leur relation évoluer et j'ai trouvé ça très mignon. J'espère qu'une réelle complicité (voire même peut-être plus) va finir par s'établir dans les tomes qui restent car là, je n'en ai pas eu assez à mon goût. Meg reste bien entendu ma chouchou, j'ai tellement peur qu'il lui arrive malheur. A chaque coupure, je tremble pour elle. J'étais ravie de découvrir un peu de son passé dans son instituion de Cassandra Sangue même si l'horreur dépasse ce que j'avais imaginé. J'ai trouvé très bien vu de la part de l'auteure d'introduire aussi de nouveaux personnages, ça rend le lecteur encore plus accro !

Je n'attendrai sans doute pas aussi longtemps pour découvrir la suite qui est déjà dans ma PAL !