bleu blanc sang

Impossible d'être passé à côté de cette trilogie lors de sa parution, on en a parlé partout et du coup, je n'ai pas eu envie de me lancer dedans. Je dois être à contre courant mais quand on me bassine trop avec des bouquins ou des films, je m'en détourne totalement. Maintenant que ça s'est calmé (et oui, les livres commencent à dater un peu ... 2016), j'étais contente de trouver le premier tome dans les rayons de ma médiathèque.

5 juin 2018. Tandis que l’on célèbre à Notre-Dame l’enterrement du Président de la République mort tragiquement quelques jours auparavant, un convoi transportant une toile d’une artiste du XVIIIe siècle inconnue, Justine Latour-Maupaz, est pulvérisé au lance-roquette sur une autoroute du centre de la France. Au même instant, à New York, une œuvre de la même artiste est adjugée pour la somme inouïe de 53 millions de dollars. Pour quelles raisons des forces obscures cherchent-elles à détruire précipitamment, ou à s’approprier soudainement, les travaux de cette peintre ignorée ? À qui profite ce regain d’intérêt ? Eva Brunante, dont le père, seul exégète de la peintre, a disparu, va se lancer dans une enquête aux ramifications politico-financières vertigineuses. Bienvenue dans la république Bleu Blanc Sang !

Je suis contente de me lancer maintenant dans cette série parce qu'elle est terminée (oui c'est important pour moi car je n'aime pas toujours attendre pour avoir le fin mot des histoires) et parce que je peux me faire ma propre opinion sans me laisser influencer. Ce premier tome n'est pas très épais, je ne sais pas encore quelle est la taille des tomes suivants, mais il a le format idéal pour bien rentrer dans cette histoire.

Sur le coup, je pensais me plonger dans une uchronie mais en fait pas du tout. J'avais rien compris ! Le postulat de départ est totalement réaliste alors je me suis retrouvée engloutie dans cette histoire très facilement. Je n'ai pas forcément accroché vraiment aux personnages, ils ne sont peut-être pas assez creusés pour moi (on reste dans de la littérature pour adolescents à vrai dire) mais ils sont assez sympathiques.J'espère par contre en apprendre un peu plus sur certains dans les tomes à venir.

Par contre, j'ai beaucoup aimé le mystère qui tourne autour des peintures de cette artiste de la Révolution que personne ne semble connaitre plus que ça. Mais ce que j'ai le plus apprécié là dedans, c'est l'histoire de la famille Tourre. Un mystère plane également sur cette riche famille qui aura donné deux présidents de la République à la France, on a envie de savoir ce qui va se passer et quel va être le destin de certains personnages.

C'est plutôt bien écrit, j'ai lu mon bouquin très rapidement, en un week-end c'était plié. C'est fluide et on ne voit pas particulièrement les pages se tourner. La fin m'a laissé sur ma faim et je pense lire la suite le plus vite possible. J'ai très envie d'en apprendre un peu plus et de voir comment tout va tourner. J'ai une petite idée de ce qui pourrait advenir et du coup, j'espère bien être surprise par les choix de l'auteur.

Une découverte fort sympathique que je suis contente d'avoir fait ... un peu en retard !