dualed

Ca faisait très longtemps que je n'avais pas lu de dystopie. Je ne sais pas trop pourquoi, j'avais fini par me lasser. Il faut dire qu'à un certain moment, on ne voyait plus que ça partout, tout le temps. Et puis là, j'avais envie de faire un break dans la lecture de mes services presse et j'ai jeté mon dévolu sur ce bouquin de Elsie Chapman qui trainait dans ma PAL depuis un temps indécent ...

Dans la ville fortifiée de Kersh, avant d’atteindre son vingtième anniversaire, chaque citoyen doit éliminer son Alter ego, un jumeau génétiquement identique, élevé dans une autre famille. Le compte à rebours se déclenche un beau matin, et chacun a trente petits jours pour affronter son autre moi. West Grayer est fin prête. Elle a quinze ans, et s’entraîne depuis des mois et des mois pour affronter son Alt. Survivre, c’est accéder à une vie normale, terminer ses études, avoir le droit de travailler, de se marier, de mettre au monde des enfants. Mais un grain de sable imprévu vient gripper la machine, et West se met à douter : est-elle vraiment la meilleure version d’elle-même, celle qui mérite un avenir ?

J'ai bien fait de me pencher sur ce bouquin parce que je l'ai exterminé ! Il se lit tellement facilement qu'il ne m'a fallu que quelques heures ce week-end pour en venir à bout. J'aime les lectures faciles comme ça parce qu'elles permettent de passer un bon moment sans se prendre la tête et sans que ça dure des heures et des heures.

On se retrouve dans la ville de Kersh qui permet à ses habitants de ne pas être frappés par la guerre qui fait rage à l'extérieur. La ville est dirigée par un Comité dont je n'ai pas bien compris le but ni l'organisation. C'est d'ailleurs un des points négatifs de ce récit, l'auteure n'explique pas assez le contexte à mon goût. C'est le problème principal de ce genre de littérature alors je ne vais pas m'apesentir là-dessus mais quand même les gars, faites un effort pour expliquer aux lecteurs comment vos héros en sont arrivés là ...

Les personnages sont sympathiques même si je ne me suis pas spécialement attachée à West, notre personnage principal. En fait, elle a même des côtés pénibles. Je l'ai trouvé un peu tête à claques par moment et elle fait des choix que je n'ai pas toujours vraiment compris. L'histoire est pleine de rebondissements, malgré ça le lecteur un peu aguerri à ce genre de bouquin verra la fin arriver.

J'aurai aimé aussi que le livre ne soit pas aussi intense. Très rapidement, West se retrouve en cavale pour échapper à son Alt et ensuite, le récit manque de temps morts. Il se passe toujours quelque chose et à la fin c'est fatiguant. J'aurai bien aimé qu'elle se pose un peu, genre pas longtemps mais quelques pages en fait. Lorsque c'est trop trépidant, je perds un peu d'intêret pour l'histoire. Globalement, ma lecture a été plaisante mais je ne comprends pas trop pourquoi il existe un tome 2 alors que celui-ci se conclue très bien et semble se suffire à lui-même. Je ne suis donc pas certaine de lire cette suite sauf si je me retrouve avec un creux dans mon programme de lecture (on peut toujours rêver !)

Une lecture sympa et rapide mais qui n'aura pas sa place dans mes favoris ...