autopsie

J'avais repéré ce livre à sa parution parce que j'avais totalement craqué sur sa couverture que je trouve trop jolie. Et puis, on me parle de Whitechapel alors forcément, j'ai envie de plonger tête la première dans cette histoire ! J'ai eu l'opportunité de trouver le livre dans les rayons de ma médiathèque alors je me suis fait un plaisir de l'emprunter.

1888, quartier Est de Londres. Depuis quelque temps, des meurtres sanglants et horribles touchent les femmes de petite vertu de Whitechapel. Une jeune femme, de bonne famille, en avance sur son temps, enquête au côté de son oncle, médecin légiste.

Je suis très contente d'avoir pu découvrir ce livre et d'avoir pu arpenter les sombres rues de Londres en compagnie d'Audrey Rose. C'est une jeune fille bien comme il faut, issue d'une famille bourgeoise, dont la mère est morte de je ne sais plus exactement quelle maladie.

Audrey Rose, je l'ai trouvé très attachante parce qu'elle tente de se dépatouiller entre sa condition de jeune fille de la bourgeoisie et sa soif de découverte. Elle aimerait se destiner à la médecine légale qu'elle étudie en compagnie de son oncle. J'ai trouvé ce personnage très travaillé et plein de fraicheur. Elle fait bouger les choses pour se construire la vie qu'elle souhaite. Elle bouscule les convenances mais elle va tomber sur os en la personne de Jack l'Eventreur.

On va donc suivre Audrey Rose et ses compagnons dans une enquête qui va les mener au coeur du quartier de Whitechapel, là où l'Eventreur sévit dans le milieu de la prostitution en particulier. On retrouve les grandes lignes du fait divers qu'on connait assez bien depuis tout ce temps même si certains éléments m'ont parus un peu farfelus. Mais ça, c'est pour faire ma chieuse parce que globalement, j'ai beaucoup aimé ma lecture.

Les pages se tournent très rapidement parce que l'auteure imprime du rythme à son récit. C'est vif, c'est troublant, c'est amusant (mais pas trop). Je me suis régalée et je dois dire que, si la fin m'a laissée un peu perplexe, je me suis bien laissée trimballer. Pour des raisons de cohérence de l'histoire, l'identité de l'Eventreur n'est pas celle qu'on suppose être réelle mais je n'en dirai pas plus.

J'ai vu sur la toile que l'auteure avait publié la suite de ce roman. Il existe deux tomes, un chez Dracula et l'autre auprès de Houdini, mais qui ne sont pas encore parus en France dans une version traduite. Je ne sais même pas si ils seront traduits mais j'avoue que j'aimerai beaucoup qu'ils le soient parce que j'aimerai bien savoir ce qui va se passer dans la vie d'Audrey Rose.

Une découverte sympa que je vous conseille !