wave

Ca faisait un bon moment que j'avais envie de lire ce témoignage qui nous parle du tsunami qui a frappé en décembre 2004. Je ne sais pas pourquoi je m'y intérésse autant en ce moment. J'ai déjà lu "La vague" qui parle du même sujet, sauf que là le livre de Sonali Deraniyagala est un témoignage. Rien à voir avec de la fiction, ça colle la chair de poule.

Le matin du 26 décembre 2004, un tsunami frappe l’Océan indien. Sonali Deraniyagala, en vacances au Sri Lanka, son pays natal, en réchappe miraculeusement. Mais, de sa famille, elle est la seule. La vague lui a pris ses parents, son mari et ses deux petits garçons. Wave raconte l’histoire de ce jour, où elle a tout perdu, et de tous ceux qui ont suivi. Les mois, les années lorsque l’insupportable déchirement du souvenir succède aux premiers moments d’horreur. La matière de ce livre, c’est la peine impalpable, indescriptible de la narratrice. Sonali Deraniyagala réussit un récit poétique, sans concession et incroyablement digne sur comment survivre à l’inimaginable.

On se prend littéralement la vague dans la tête dès le début du livre, l'auteure ne nous laisse pas souffler, elle attaque fort aussitôt les premières pages tournées. Sonali ne nous explique rien, ni qui ils sont, ni ce qu'ils font là ... on subit l'attaque des éléments en même temps qu'elle ! C'est tourmenté, c'est violent. Ca nous prend totalement.

Puis Sonali nous explique enfin ... elle nous parle de sa famille (un mari aimant et des enfants trognons), de la raison de leur présence au Sri-Lanka, de leur vie à tous qui semble idyllique. Elle nous parle de son bonheur perdu à jamais car la vague ne lui a pas fait de cadeau ... J'ai du mal à parler de ce livre à vrai dire car il nous prend réellement aux tripes. La douleur de Sonali est indicible, elle fait des choses complétement dingues tellement elle est rongée par le chagrin (et on la comprend sans problème !!).

Les mots sont choisis, ils sont percutants, presque violents ... Malgré ça, je n'ai pas ressenti autant de compassion pour cette femme qui a tout perdu que je ne l'aurai voulu. Ca ne se commande pas certes, mais je ne parviens pas à comprendre pourquoi j'ai réagi ainsi à ma lecture.

Une lecture très intéréssante, saisissante ...