sans raison

J'ai découvert les Editions Taurnada il y a quelques temps avec un super thriller "Sang blanc" que j'avais dévoré et adoré. Lorsque j'ai vu qu'un nouveau partenariat avec eux était possible pour découvrir le livre de Mehdy Brunet, j'ai postulé sans attendre. J'avais très envie de découvrir une nouvelle histoire haletante et de qualité. J'ai été selectionnée et je n'ai pas été déçue de ma lecture. Je remercie donc la team Livraddict pour m'avoir choisie et Joël des Editions Taurnada pour m'avoir envoyé le livre hyper rapidement.

Je suis dans cette chapelle, avec ma femme et mes deux enfants, je regarde le prêtre faire son sermon, mais aucun son ne me parvient.
Je m'appelle Josey Kowalsky et en me regardant observer les cercueils de ma femme et de ma fille, mon père comprend.
Il comprend que là, au milieu de cette chapelle, son fils est mort. Il vient d'assister, impuissant, à la naissance d'un prédateur.

J'ai d'abord été très intriguée par la couverture du livre que je trouve flippante mais aussi très réussie. Et alors, lorsque j'ai lu la quatrième de couv, j'ai su qu'il fallait que je découvre l'histoire de Josey. Mais au final, on va vite se rendre compte que c'est surtout l'histoire de sa famille entière qui va nous être raconté.

Après le drame qui va toucher la femme et la petite fille de Josey, nous allons découvrir comment le clan Kowalsky va se souder et se serrer les coudes pour mener à bien une vengeance. Il y a beaucoup de suspens dans la traque qui va avoir lieu, on ne sait pas toujours à quoi s'attendre, ni même jusqu'où nos "justiciers" sont prêts à aller. Ce qui m'a un peu embêtée par contre, c'est la place des femmes dans le roman. Elles sont quasi inexistantes ou bien, ce sont des rôles peu reluisants qui leur sont attribués (genre la prostituée de base), j'aurai aimé une femme inspecteur par exemple. D'autant que les atrocités dont la femme et la fille de Josey sont victimes pourraient tout à fait intérésser une "policière".

Puisqu'on parle d'atrocités, il faut avoir le coeur bien accroché pour la lecture de certains passages. J'ai eu parfois un peu de mal, peut-être parce que je ne suis pas un homme et que je me suis sentie touchée par les horreurs décrites. L'auteur ne nous fait aucun cadeau et ça rend le récit encore plus fort. Ces détails nous permettent aussi de mieux comprendre ce que ressent Josey et du coup, on adhère sans problème à la vengeance qu'il concocte.

Car le livre nous permet de nous interroger sur la notion de vengeance. Peut-on fait justice soi-même ? Autant de questions soulevées et qui restent présentes dans notre esprit bien après notre lecture. En plus, c'est très bien écrit et très addictif. Une fois qu'on a commencé, on veut absolument savoir le fin mot de l'histoire.

Bref, pas un coup de coeur mais une très bonne lecture que je vous recommande chaudement.