after2

Non, vous ne rêvez pas. Je reviens aujourd'hui pour vous parler à nouveau d'After. Mais cette fois, il s'agit du tome 2 que j'ai presque enchaîné après avoir terminé le premier tome. Il faut dire que la révélation finale m'avait totalement retournée et je voulais absolument savoir comment ça allait se poursuivre entre nos deux héros. Et comme j'avais le bouquin sous la main ...

Hardin n'a rien à perdre ... sauf elle. Après leur rencontre la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu'Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l'effet d'une bombe. Tessa est hors d'elle. Hardin sera toujours... Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s'en séparer ? Ce n'est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d'elle ... de sa peau qui l'électrise ... de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. Pourtant, Tessa n'est pas sûr qu'elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l'université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu'il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer. .. par amour ?

Rien de nouveau sous le soleil, le schéma de ce tome est exactement le même que le précédent. En fait, on ne se rend pas compte qu'on a changé de livre. On reprend pile poil là où le tome d'avant s'était arrêté. J'ai enfin eu la réponse à mes questions et pour ça, j'étais comblée.

On retrouve donc Tessa et Hardin qui continuent à s'aimer fortement et à se déchirer tout aussi fortement. Mais j'ai trouvé que les personnages étaient un peu plus nuancés. Oui. Tessa est un poil moins cucul la praline. Il faut dire qu'avec tout ce qu'elle se prend en travers du museau, je pense que ça a pas mal dû l'aider à grandir un peu. Mais je continue à ne pas réellement la comprendre : Hardin se conduit comme un connard, elle en prend plein la tête mais elle continue à lui trouver tout un tas d'excuses. Hardin, justement, est un peu moins mufle ici. Enfin, disons plutôt que l'auteure tente de nous expliquer pourquoi il a un tel comportement. Le personnage de Zed est un peu plus présent dans cet opus mais j'ai appris à ne pas l'aimer celui-là ...

Mais à part ça, c'est toujours pas très bien écrit mais ça se lit à une vitesse surprenante. Encore une fois, c'est un livre qui avait tout pour me déplaire (les passages cochonous sont encore plus nombreux ... pffff) et pourtant, je l'ai atomisé ! La fin m'a surpris mais elle ne m'a pas donné envie de me jeter dans le tome suivant. Je le lirai, c'est une certitude, mais je vais laisser passer un peu de temps parce que je sature un peu.

A n'y rien comprendre, un livre très moyen mais hyper addictif !

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(69/100)

100romans