association

Trois ans après, je reprends la lecture d'une saga. Oui messieurs dames ! Je ne sais pas pourquoi j'ai autant trainé, surtout que j'avais bien aimé le premier tome. Il y a des mystères parfois ... J'ai donc profité d'une lecture commune qui va nous permettre de lire un tome par mois, j'ai bien aimé l'idée et puis faut pas se le cacher, c'est quand même super vite lu et c'est donc idéal entre deux pavasses !

Elle s’appelle Ombe, est lycéenne à Paris et adore la moto. Elle a aussi l’incroyable pouvoir d’être incassable ou presque. C’est pourquoi L’Association l’a recrutée comme agent stagiaire.
Une stagiaire de choc, qui fait des débuts remarqués en explosant une bande de gobelins devant tous ses camarades de classe. Le problème ? La discrétion est une obligation absolue au sein de L’Association, comme le lui rappelle Walter, son directeur. Et à force de foncer tête baissée, Ombe l’incassable risque fort de comprendre ce que "ou presque" veut dire.

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé l'Association et ses membres un peu fantasques. Je me souviens avoir beaucoup aimé le personnage de Jasper et j'espèrais bien apprécier autant Ombe. Ca a été le cas, je ne me suis pas ennuyée pendant cette courte lecture. Ombe est une jeune fille pleine de mystères et qui n'a pas froid aux yeux. Elle m'a bien plus et j'ai envie de savoir ce qui va lui arriver dans les prochaines aventures de l'Association.

Alors, bien sûr, nous sommes dans un univers jeunesse alors tout est plutôt facile et les événements s'enchainent très rapidement, peut-être trop. Mais malgré tout, c'est un univers très riche et vraiment bien fichu. On se laisse bien embarquer et j'ai trouvé tout ça très plaisant. En plus, pour ne rien gâcher on retrouve ici la plume de Pierre Bottero, le papa d'Ewilan et rien que ça, c'est du bonheur en barre. Cet homme manque à la littérature, personne ne sait aussi bien que lui revêtir la peau d'une jeune fille (j'avais été époustouflée par son écriture de "Zouck").

Un tome plaisant, je me réjouis déjà de découvrir la suite !

Lu dans le cadre des 100 romans ...

(15/100)

100romans