Je ne suis pas vraiment versée dans la religion. Je ne suis pas croyante, je me contente de respecter les opinions des autres. Mais très étrangement, je suis attirée par les récits mettant en scène des prêtres ou des religieuses. Ce sont souvent des histoires pleines de mystères et ça j'adore ! Aussi lorsque j'ai lu le résumé du roman de Mathieu Bertrand, je n'ai eu qu'une envie : le lire ! Merci donc à la maison d'édition pour m'avoir permis cette découverte ...

1306, Poitiers : Le dernier Grand Maître Jacques de Molay, sentant la fin de l'Ordre des Templiers approcher, informe le Pape Clément V qu'il est en possession d'une couronne ayant appartenu à Satan lui-même. Par peur de ne plus pouvoir en assurer la protection, il la confie au Saint-Père. Ce dernier lui promet de la faire enterrer dans les ruines du Temple de Salomon, seul endroit sur Terre en mesure de limiter ses pouvoirs démoniaques. 2013, Rome : Le Père Paul Kaminsky, agent du service des enquêtes spéciales du Vatican, est sollicité par le Pape qui vient de découvrir d'étranges courriers hérités de ses prédécesseurs. Le prêtre a pour mission de se rendre en France et de retrouver sept émeraudes, ornement d'une couronne ramenée de Terre Sainte au onzième siècle par un chevalier Croisé. Durant cette quête, le prêtre sera épaulé par Elaheh, une mystérieuse Iranienne, membre de la secte des Assassiyine, faction criminelle censée avoir disparu depuis près de mille ans. Des châteaux d'Aquitaine aux remparts de Carcassonne, d'un couvent dans les montagnes corses aux chapelles du Vatican, l'aventure du prêtre catholique et de la jeune musulmane va se transformer en une union sacrée qui leur permettra de se confronter aux forces du Mal tout en essayant d'échapper aux tueurs du mystérieux Ordre Epsilon.

Voici un roman que j'ai littéralement dévoré ! Il m'aura duré le temps d'un week-end et encore, parce que je n'avais pas trop de temps pour moi. Car une fois lancée dans cette quête en compagnie du Père Kaminsky et de la mystérieuse Elaheh, il est très difficile de s'arrêter ! En plus, le livre n'est pas très épais alors tous les évenements s'enchainent rapidement.

Peut-être un peu trop rapidement à mon goût d'ailleurs. Tout va vite, l'auteur ne creuse pas vraiment les situations auxquelles ses personnages sont confrontés. J'ai trouvé que leur chemin n'était pas trop semé d'embûches et c'est tout de même étonnant vu la mission dans laquelle ils sont embringués. Il y a trop de facilité et ça m'a un peu gâché le plaisir. Le summum a été la découverte de la dernière émeraude que j'ai trouvé un peu tarte à la crème.

J'ai beaucoup apprécié les personnages même si au final, on ne sait pas grand chose d'eux. L'auteur préfère les mettre en situation plutôt que nous les présenter longuement mais ça ne m'a pas dérangé du tout. J'ai particulièrement été attachée au Père Kaminsky car il est la représentation exacte que je me fais d'un prêtre. Il est tout en retenue et en tolérance. Il est génial ! Quant à Elaheh, c'est aussi un personnage très sympa mais peut-être un poil trop parfaite, enfin là c'est pour jouer les chipoteuses !

C'est bien écrit, on ne s'ennuie pas et puis on visite pas mal d'endroits (Carcassonne, la Corse, la Charente mais aussi le Vatican et Rome). La seule chose que je n'ai pas bien compris, c'est l'Ordre Epsilon. Ca arrive dans l'histoire comme un cheveu sur la soupe. On nous les présente comme des gros pas gentils mais au final, ils sont mis de côté dans l'histoire très facilement ... Bof pour ce point là.

Je me suis prise à avoir envie de lire une suite des aventures de Paul Kaminsky et Elaheh !

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(3/100)