marie antoinette

J'aime beaucoup Marie-Antoinette, elle est sans doute mon personnage historique favori. J'ai dévoré pas mal de bouquins la concernant et je rêve de la rencontrer au détour d'une visite aux abords du Petit Trianon (oui, j'ai même lu les trucs un peu ésotériques bizarroïdes ...). Mais en attendant cette très hypothétique rencontre, je me jète sur tout ce qui porte son nom. Lorsque j'ai vu ce livre de Fred Roigoon, je n'ai pas pu faire autrement que de le solliciter via la plateforme Netgalley. Un grand merci donc aux Editions Bookelis de m'avoir permis de découvrir cet ouvrage.

Condamné pour assassinat, Romain, à sa sortie de prison, aperçoit dans un taxi la jeune femme pour qui il a été si sévèrement puni. Il doit se rendre à l'évidence, cette dernière est bel et bien en vie. Dès lors, la retrouver devient une obsession. Mais capturer cette usurpatrice n'est pas si facile; les embuches seront nombreuses. Romain devra s'engager dans une partie d'échecs commencée deux siècles plus tôt ; une partie dans laquelle son ennemie semble jouer un rôle déterminant. Pour retrouver son honneur, il devra plonger dans des événements qui ont marqué notre Histoire, mais surtout découvrir le sort de Louis XVII, considéré par beaucoup comme le petit roi perdu. Pour cela, Romain devra se laisser envahir par l'esprit de Marie-Antoinette, la mère de cet enfant-roi, dont l'amour est tellement fort qu'il persiste au-delà de la mort.

Je me suis lancée dans ce livre avec grand enthousiasme, mais je dois dire que rapidement je me suis demandée quand est ce que Marie-Antoinette allait venir assouvir cette vengeance promise dans le titre. Sur ce point, je suis un peu déçue parce qu'au final, cette reine et sa famille ne sont qu'un prétexte pour nous embarquer dans une aventure qui va nous mener aux quatre coins du pays. Le titre trouve sa justification à la fin du livre mais j'ai trouvé que ça tardait trop pour moi. Oui, je fais ma tatillonne.

Parce que sinon, le livre m'a bien plu. Ce n'est certes pas le thriller du siècle, peut-être que certains mécanismes sont un peu téléphonés, certains enchaînements un peu irréalists et certaines ficelles un peu grosses ... mais globalement, le lecteur se laisse porter par l'histoire et on se laisse avoir par certaines révélations. J'avais deviné quelques trucs mais pas forcément les plus importants alors je suis contente, j'ai trouvé mon compte dans cette lecture.

En plus, c'est fluide, j'ai bien aimé la plume de Fred Roigoon. Il y a du rythme, on ne s'ennuie pas du tout. Et puis alors mention spéciale aux lieux dans lesquels notre histoire se déroule parce que je crois que c'est la première fois que je découvre Bourg-de-Péage (ville quasi jumelle de la ville où j'ai grandi) dans un roman ... L'auteur serait-il drômois ? Je dois dire que je me pose sérieusement la question.

J'ai mis un peu de temps à venir à bout de ma lecture parce que je suis fatiguée ces temps-ci et j'ai du mal à conserver mon attention sur un bouquin mais je suis certaine que malgré son nombre de pages relativement conséquent (440 pages dans sa version papier je crois), il n'aurait pas fait long feu entre mes mains ...

Une découverte pleine de surprise que je ne peux que vous conseiller !