cadavre vautour

Quel titre original non ? C'est ce qui a retenu mon attention la toute première fois que j'ai croisé la route de ce livre. Et puis j'ai découvert le résumé et là, paf, révélation ! Le récit va se dérouler en Mongolie, à Oulan-Bator, et c'est une de mes destinations de rêve. Alors avant de pouvoir m'envoler vers ce pays mystérieux et attirant, je me suis dit que ça pouvait être chouette d'y aller grâce à un livre. Merci donc à la plateforme Netgalley et en particulier aux Editons Michel Lafon pour m'avoir confié un exemplaire numérique de ce livre.

Jérôme Beauregard, " détective public " dilettante, passe son temps dans son appartement parisien à rêver de voyages, jusqu'au jour où il reçoit un coup de fil de Pat, un ami parti s'installer en Mongolie pour faire fortune dans les mines d'or. Englué dans une sordide affaire de gros sous à la suite du meurtre accidentel d'un Chinois, celui-ci lui propose d'enquêter dans la capitale mongole, où plane encore le fantôme de Gengis Kahn. Jérôme découvre la vie d'expat', au rythme des bringues et des bourre-pif, mais derrière les apparences baignées d'alcool et d'humour potache, il comprend que ce qui se trame autour de son pote est bien plus dangereux qu'il n'y paraît.

Dès la lecture des premières pages de cet ouvrage, j'ai su que j'allais avoir un peu de mal à l'apprécier. Pour une raison toute simple : la plume de l'auteur. J'ai trouvé son style assez proche de celui de Frédéric Dard et je n'ai jamais réussi à accrocher à la série des San-Antonio. Alors certes Guillaume Chérel ne propose pas des masses d'expressions argotiques par exemple mais c'est un style bien trop familier pour me séduire. Je dois être un peu coincée sur les bords mais j'aime bien un style un peu soutenu lorsque je lis ...

Par contre, mention spéciale pour la description de la Mongolie. Alors certes, l'auteur ne fait pas de cadeaux ni au pays ni à ses habitants mais je pense que c'est (malheureusement) proche de la réalité. En effet, autant le pays m'attire à fond autant je sais que je n'irai jamais là bas si ce n'est pas dans le cadre d'un voyage ultra encadré. Mais j'ai trouvé que l'ambiance glaciale qui semble règner tout le temps à Oulan-Bator est très bien décrite, on a presque froid en lisant le livre.

Même si je n'ai pas été sensible à la plume de Guillaume Chérel, j'ai tout de même lu ce livre relativement rapidement. Au final, il se passe des tas de choses, Jérôme, notre personnage principal, rencontre tout plein de personnes pour la plupart hautes en couleurs. Ca donne lieu à des situations parfois très cocasses, certaines m'ont parues peut-être un peu invraisemblables mais c'est tout de même bien passé. Mention spéciale aux notes qui émaillent les chapitres parce qu'elles donnent des informations sur l'histoire, les moeurs, le vocabulaire et les coutumes mongoles. J'ai appris des choses que je ne connaissais pas.

Une histoire rocambolesque dans un pays plutôt exotique ...!