sorbier

Je n'avais jamais entendu parler de ce livre ni de son auteure mais lorsque j'ai découvert le résumé, j'ai eu envie de me plonger dans cette histoire. Je suis donc très contente d'avoir pu la découvrir grâce aux éditions MxM Bookmark et la plateforme Netgalley.

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs...
Venez déguster un thé et des pâtisseries au Sorbier des Oiseleurs, l'endroit le plus prisé, et sûrement le plus magique, de tout Aucelaire...
Vous y ferez la connaissance de Ginie, une jeune femme brimée par les convictions religieuses d'une mère abusive et qui n'a connu l'amour qu'à travers les romans qu'elle lit en cachette au cœur de la forêt.
Vous y rencontrerez Tito, un bel Andalou mystérieux, de passage, même s'il semble être un habitué de la cité.
Vous assisterez à leur rencontre et à la naissance de leur amour... un amour rendu impossible par bien plus que la distance qui les sépare.

C'est une histoire toute mignone que Jo Ann Von Haff nous livre dans ce premier tome des Contes d'Aucelaire. Même si je dois bien dire que j'ai tout vu arriver à quinze kilomètres, j'ai tout de même apprécié ma lecture qui ne m'a pas duré bien longtemps. Ca se lit très vite et pourtant, ce n'est pas un texte très dynamique. Oui j'ai parfois trouvé quelques longueurs alors que l'histoire entre Ginnie et Tito va à toute vitesse.

J'ai bien aimé le personnage de Ginnie même si je l'ai trouvé un peu trop naïve par moments. C'est quand même une jeune fille sympa et pleine de qualité que j'ai trouvé plutôt touchante. J'ai eu un peu plus de mal avec sa mère parce que pour moi, elle est juste un copié collé de la mère de Carrie dans le roman de Stephen Kking. Ca m'a un peu embêtée parce que du coup, Le Sorbier des Oiseleurs a perdu de sa saveur et de son originalité.

J'avais plus ou moins découvert la véritable nature des habitantes du Couvent et aussi de Tito, je n'ai donc pas eu de grande surprise. L'atmosphère du bouquin est plaisante, on baigne dans le fantastique et le surnaturel mais malheureusement trop peu à mon goût. J'en aurai aimé encore plus, que ça aille un peu plus loin et que ce soit un peu moins de la romance que je qualifie souvent de molle.

Une découverte sympa mais pas un coup de coeur ...