le roi fol

Ca faisait un petit moment que je n'avais pas lu de roman historique, je dois dire que ça m'avait manqué. J'ai eu la chance de pouvoir découvrir ce livre de Laurent Decaux grâce aux Editions XO que je remercie vivement pour avoir mis à ma disposition un exemplaire de ce bouquin. J'en profite pour m'excuser de mettre mon avis en ligne aussi tardivement, mes différents voyages m'ont fatigué et j'ai eu du mal à redescendre sur Terre ...

Au début de l’année 1392, tous les rêves sont permis à Charles VI. La reine Isabeau vient d’accoucher d’un fils, le pays retrouve la prospérité, la guerre avec l’Angleterre touche à sa fin. Mais, en quelques mois, un scandale d’adultère, un attentat contre son premier ministre, une maladie inexplicable s’abattent sur le jeune roi.
Charles diminué par ses crises de démence, les factieux s’agitent en coulisse. à la cour, le vice est l’affaire de tous et l’ambition n’est pas l’apanage des grands. Dans l’incroyable entreprise de démolition d’un règne, le spéculateur Nicolas Flamel, l’Italienne Valentine Visconti, le peintre Paul de Limbourg et le cuisinier Taillevent auront tous un rôle à jouer.
La France en sera quitte pour cinquante années de chaos.

Le roi fol, c'est Charles VI. J'avoue que c'est une période historique que je ne connais pas très bien, c'était donc l'occasion rêvée pour en apprendre plus et découvrir qui était ce roi. Le récit est facile d'accès, il ne s'adresse pas du tout à quelqu'un d'érudit. L'auteur fait tout pour vulgariser son texte et ça m'a beaucoup plu. J'ai eu l'impression qu'il se mettait à mon niveau et que je lisais un véritable roman d'aventure.

Parce que c'est surtout ça, au-delà du roman historique, Laurent Decaux nous permet de suivre le roi, sa cour et certaines personnes de son entourage dans leur quotidien rempli d'intrigues. On ne peut pas vraiment s'attacher aux personnages puisque la plupart ne sont pas fictifs, limite il suffit d'être un peu curieux et d'aller voir sur le net pour connaitre le destin de chacun. Je ne l'ai pas fait, je me suis contentée d'en rechercher certains (dont Charles VI et son épouse Isabeau) pour avoir une idée de leur physique afin de m'immerger encore mieux dans mon livre.

Je l'ai dévoré littéralement, il n'est pas très épais et se lit tellement facilement que les pages se tournent à une vitesse folle. J'ai été très touchée par Charles VI que j'ai trouvé très fragile et fort à la fois. La relation qu'il entretient avec la reine m'a un peu écoeurée mais je crois qu'Isabeau à la réputation d'être allée voir à droite à gauche. Mais la relation qui m'a le plus émue est celle qu'il a avec ses enfants parce que ce n'est pas quelque chose que j'aurai imaginé de la part d'un roi du haut Moyen-Age (hum, j'espère ne pas me tromper et que la période est effectivemment le Moyen-Age). Ce livre m'a permis de bien faire connaissance avec lui et de, peut-être, mieux comprendre cette partie de l'Histoire de France.

Une jolie découverte qui aurait peut-être mérité quelques pages supplémentaires ...