marie antoinette

J'avais beaucoup aimé le premier tome de cette série et c'est avec grande impatience que j'attendais de me plonger dans la suite. J'ai pu le faire grâce à ma médiathèque, j'ai emprunté ce livre la veille du confinement, j'ai eu du flair ! Mais j'ai mis un temps à me décider à l'attaquer, je ne sais pas pourquoi ...

C'est la guerre des farines : le peuple a faim ! Louis XVI s'en moque et continue de s'affairer à ses passe-temps : la serrurerie et l'horlogerie. À Marie-Antoinette de remonter ses manches !
Mettre la main sur un mystérieux trésor inca tomberait à pic pour acheter du pain à ses sujets. Mais gare à la malédiction qui frappe tous ceux qui s'approchent de l'or !

Non seulement, j'ai laissé trainer ce livre pendant un temps inimaginable mais en plus, j'ai eu du mal à avancer une fois lancée. Je ne m'explique pas vraiment la raison pour laquelle j'ai autant patiné avec cette lecture. En effet, on retrouve Rose et Léonars en très grande forme. Ce sont des personnages qui m'amusent beaucoup. Je les trouve plein de vie, ils sont très attachants et leurs querelles incessantes me font rire. Ils sont exactement pareils que dans le tome précédent et j'ai bien apprécié de les retrouver. J'aurai aimé que Marie-Antoinette soit un peu plus présente dans le récit, c'est une reine que j'aime beaucoup et la voir mise en scène dans ce genre de bouquin me plait. Tant pis, j'espère que j'aurai ma dose dans le tome suivant !

L'auteur nous plonge en pleine guerre des farines, c'est pour lui l'occasion de nous servir le fameux "donnez leur de la brioche". Si je n'ai pas autant apprécié ce tome, je crois que c'est à cause de l'enquête qui va nous occuper ici. Je n'ai pas trop compris le rapport entre ce contexte historique particulier et l'or des Incas. Peut-être n'y en a-t-il pas me direz vous. Certes, mais ça m'a un peu perturbée je dois dire. J'aurai préféré sans doute quelque chose de moins exotique. Du coup, je n'étais pas spécialement curieuse de connaitre le fin mot de tout ça.

En revanche, j'ai aimé suivre Léonard lors de ses cours d'anatomie. Le contexte de l'époque est vraiment très bien rendu. C'est ce que j'aime dans cette série de livre, on est vraiment immergé sous le règne de Louis XVI. C'est très plaisant. En plus, c'est super bien écrit. Le récit est fluide et dynamique. Si il avait été question d'autre chose que les Incas (en plus faut dire que cette civilisation est loin de me passionner), j'aurai sans doute été bien plus rapide à en venir à bout.

Un tome qui m'aura moins plu mais j'attends la suite avec impatience !